Être plus ZEN en 3 étapes faciles

Que nous soyons adultes ou enfants, socialement, émotionnellement , en famille et à l’école, on ne  sait plus où donner de la tête. Trop stressés, trop dispersés, trop anxieux, sollicités constamment par nos styles de vie moderne, nous sommes en mode « action » sans arrêt. Le retour imminent à l’école engendre-t-il pour certaines d’entre vous un stress ou une anxiété supplémentaire – magasinage des articles scolaires, des vêtements pour la rentrée, planification des lunchs et des collations, organisation du nouvel horaire – qui, additionné à la fébrilité des enfants, aux responsabilités personnelles, professionnelles et familiales, vous laisse avec le sentiment d’être dépassée, de ne pas pouvoir y arriver et d’avoir une  « to-do-list » sans fin?

Être sans arrêt en mode « marche » et rarement appuyer sur le bouton « pause » peut causer, entre autres, certains des symptômes suivants (chez l’adulte autant que chez l’enfant):

  • Fatigue chronique
  • Difficulté à se concentrer, à retenir et à se souvenir
  • Sensation d’avoir un brouillard mental
  • Anxiété
  • Dépression
  • Insomnie
  • Troubles digestifs (reflux, brûlures d’estomac, constipation, selles molles, ballonnements, gaz)
  • Maux de tête et migraines chroniques
  • Allergies saisonnières
  • Eczéma
  • Infection urinaires chronique et/ou vaginite chronique
  • Système immunitaire épuisé: vous attrapez tous les microbes qui passent

Appuyer sur pause permet non seulement au corps de se reposer, mais nous permet d’économiser de l’énergie, d’être plus calme, d’avoir une meilleure concentration ainsi que de prendre conscience de ce qui se passe en nous, permettant ainsi d’avoir du recul face aux stimulis et situations environnantes.

Méditation

En s’exerçant à être attentifs et consciemment présents, nous apprenons à nous arrêter, à reprendre notre souffle et à sentir ce dont nous avons besoin dans l’instant présent. Prendre un minimum de 5 minutes par jour pour méditer permet au système nerveux (SN) de passer du mode sympathique (de façon simplifiée, le SN sympathique prépare le corps à l’action) au mode parasympathique (antagoniste du SN sympathique), diminuant ainsi la fréquence cardiaque, la tension musculaire, la sécrétion de cortisol en plus d’augmenter les sécrétions digestives, de stimuler le péristaltisme intestinal et finalement de nous sortir du tourbillon mental de tout ce qu’il y a à faire.

Méditation 101

Choisir un endroit calme et une position confortable dans laquelle vous allez pouvoir bien vous détendre. Vous pouvez fermer les yeux ou les laisser entrouverts. Prenez conscience de ce qui se passe dans votre corps sans essayer de changer quoi que ce soit: la tension dans les épaules, les pensées ou les préoccupations qui viennent sans arrêt ou bien la fatigue dans les jambes, par exemple. Ensuite, dirigez votre attention vers votre respiration. N’essayez pas de la changer, mais seulement d’en prendre conscience. Est-elle profonde ou superficielle, irrégulière ou régulière? Prenez tout votre temps pour sentir le mouvement du souffle. De l’air qui entre et puis qui sort. Si le temps est un déclencheur de stress, vous pouvez aisément pré-établir le temps de méditation à l’aide d’une minuterie. Vous pouvez également utiliser une musique instrumentale relaxante pour vous aider à couvrir les bruits environnementaux, ou  avoir recours à une méditation guidée (disponible sur internet).

Sur Internet, il existe également des méditations guidées pour les enfants. Ma préférée est celle d’Eline Snel: La petite grenouille (pour les enfants de 5 à 12 ans).

Sommeil

En tant qu’adultes, nous avons besoin de 7 heures de sommeil par nuit au minimum pour repartir notre horloge naturelle interne, pour débarrasser le corps et le cerveau des toxines accumulées au cours de la journée ainsi que pour permettre à notre cerveau de trier et assimiler les nouvelles informations de la journée.

Voici quelques astuces afin de vous assurer de bénéficier d’un sommeil réparateur:

  • Ne pas manger ni boire de vin 3 heures avant d’aller se coucher

 

  • Ne pas lire, écouter la télévision ou travailler dans votre chambre à coucher

 

  • Si possible, baisser la température de votre chambre à 20C

 

  • Éteindre tous les écrans 1 heure avant le coucher. La lumière bleue dégagé par les écrans inhibe la sécrétion de mélatonine qui est responsable de la période d’endormissement.

 

  • 45 minutes avant d’aller au lit, n’importe où dans la maison, sauf dans votre chambre, faire la liste de tout ce qui vous vient en tête : choses à faire, rendez-vous à prendre, inquiétudes, etc. Sur la page suivante, faire la planification du lendemain. Cet exercice permet ainsi d’éviter : « Ah oui! Faut pas que j’oublie de… » vous faisant sauter du lit pour en prendre note et ainsi détruire votre état de pré-endormissement.

Prendre le grand air

Il a été démontré que la nature guérit notre cerveau, réduit les taux de cortisol ainsi que l’inflammation en plus de nous aider à ressentir un état de calme et de bien-être.

Faire une marche, après le souper, en famille, pendant 30 minutes quelques fois par semaine fait toute la différence.

Recette

Voici un de mes mélanges de tisane préféré. Ce mélange nourrit, tonifie et calme le système nerveux tout permettant de garder une clarté mentale.

Dans un pot en verre style Mason, déposer:

1 poignée de fleurs d’avoine (Avena sativa)

1c. à soupe de bétoine (Stachys betonica)

1c. à soupe de camomille (Matricaria recutita)

Couvrir de 4 tasses d’eau bouillante. Laisser infuser 15 minutes. Filtrer et boire tout au long de la journée. Vous pouvez également y ajouter 1c. à thé de miel si vous le désirez. Santé!!!

ATTENTION

Éviter de prendre la bétoine si vous êtes enceinte.

La bétoine peut également accroître l’effet des antihypertenseurs.

Le train train du quotidien ne cessera point. Les choses à faire ne feront que s’ajouter à celles déjà prévues. Si vous attendez que tout se mette en place pour relaxer, vous risquez d’attendre longtemps. C’est à vous de planifier vos moments de détente, de plaisir et de bien-être. Alors osez vous mettre en haut de votre « to-do-list ». Vous n’y verrez que des bénéfices.

xxx

Avertissement: Le contenu de cet article est utilisé à des fins éducatives seulement. Les informations suivantes ne sont pas destinées à poser un diagnostic, ne peuvent, en aucun cas, être substitués aux services médicaux conventionnels et ne constituent pas une incitation ou un encouragement à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, que vous êtes enceintes ou allaitez, consultez un herboriste thérapeute accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales. Le contenu des textes sur ce site n’a pas fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada.

Cultivez votre santé dès maintenant!
Articles fascinants, promotions exclusives pour vous aider à mieux cultiver votre santé.
Recevez une fois par mois de nos nouvelles.
Nous ne divulguons pas vos informations à un tier-parti.