À la suite de la parution de mon article du mois passé, Maladie de Lyme, pourquoi j’ai choisi de me soigner avec l’herboristerie, plusieurs personnes m’ont écrit pour connaître les plantes que j’utilisais. La réponse n’est pas aussi simple que le veut la question. Beaucoup de facteurs influencent le choix des plantes pour le traitement de la maladie de Lyme.

Une personne qui désire soigner cette maladie avec les plantes médicinales doit répondre à plusieurs questions. Quels sont ses maux et symptômes les plus anciens? Y-a-t-il de nouveaux symptômes? Depuis combien de temps est-elle infectée? Y a-t-il présence de co-infection (bactérie, virus)? Prend-elle des médicaments? Est-ce un adulte, un adolescent, un enfant, un bébé? De quelle façon, en général, réagit-elle aux médicaments, aux suppléments ou aux plantes? A-t-elle des allergies ou est-elle enceinte, allaite-elle? Etc.

Pourquoi toutes ces questions?

Ces questions sont importantes. Les informations sur les antécédents familiaux, les petits inconforts et les problèmes de santé quotidiens donnent une image globale de vous.

Cela informe sur l’état de votre terrain, sur votre constitution. Pour un herboriste, cela permet de voir les différents déséquilibres présents dans l’organisme, de prioriser le soulagement de certains symptômes et d’identifier vos facteurs de risque. Les informations recueillies détermineront le choix des plantes, le dosage, la forme ainsi que la posologie, qui diffèrent d’une personne à l’autre.

Oui mais sur internet…

Il est assez facile de trouver des informations sur les plantes via le web. Par contre, les renseignements trouvés sont souvent d’ordre général et ne prennent pas en considération l’unicité de votre personne. Derrière chaque plante suggérée par un herboriste, on trouve une réflexion et une recherche sur les causes des symptômes et des maux, une compréhension du fonctionnement de l’individu, de la pathologie ainsi que de l’interaction de celle-ci avec l’organisme. Cela nous assure d’offrir une suggestion de soin personnalisé selon vos besoins et votre réalité. Cela évite également l’utilisation de plantes contre-indiquées avec vos médicaments ou votre état de santé.

Pourquoi consulter en herboristerie?

Il n’est pas indispensable de consulter en herboristerie pour utiliser les plantes médicinales. Par contre, si vous désirez être accompagné tout au long de votre processus de guérison et recevoir un accompagnement personnalisé basé sur la confiance, l’écoute, le respect et l’empathie, l’herboristerie clinique peut être une solution. En tant qu’herboriste, je m’engage à accompagner mes clients tout au long de leur démarche et à croire en leur capacité de guérison. Je m’engage à leur offrir des outils et des solutions basés sur le meilleur de mes connaissances afin qu’ils retrouvent un état de santé optimal.

En tant qu’herboriste j’ai une vison et une approche globale qui tiennent compte de l’individu dans sa globalité et dans son contexte. Alors peut-être comprenez-vous mieux ma difficulté à répondre simplement à la question: quelles plantes me conseillez-vous?

Avertissement: Le contenu de cet article est utilisé à des fins éducatives seulement. Les informations suivantes ne sont pas destinées à poser un diagnostic, ne peuvent, en aucun cas, être substitués aux services médicaux conventionnels et ne constituent pas une incitation ou un encouragement à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, que vous êtes enceintes ou allaitez, consultez un herboriste thérapeute accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales. Le contenu des textes sur ce site n’a pas fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada.

Cultivez votre santé dès maintenant!
Articles fascinants, promotions exclusives pour vous aider à mieux cultiver votre santé.
Recevez une fois par mois de nos nouvelles.
Nous ne divulguons pas vos informations à un tier-parti.